Restez connectés

Compiégnois

Commémorations du 11 novembre : une cérémonie exceptionnelle à Rethondes

Publié

le

Emmanuel Macron, président de la république Française et Angela Merkel, chancelière de la république fédérale d'Allemagne à Rethondes le 10 novembre 2018 / AFP

Emmanuel Macron, le président de la République Française et Angela Merkel, la chancelière de la République Fédérale d’Allemagne ont, ensemble, commémoré l’Armistice à Rethondes, dans l’Oise ce samedi 10 novembre 2018.

Cent ans après l’armistice ayant mis fin à la Première Guerre mondiale, Emmanuel Macron et Angela Merkel se sont retrouvés à la clairière de l’armistice à Rethondes, dans l’Oise, au nord de la capitale. Les deux dirigeants se sont réunis dans la clairière de Rethondes ce samedi afin de célébrer le centenaire de l’armistice avec une cérémonie assez chargée en émotions.

« Un lieu chargé d’histoire »

C’est ici, à la clairière de Rethondes, que fut signé le 11 novembre 1918 dans un wagon restaurant l’armistice scellant la fin de la Première Guerre mondiale, qui au total, aura causée la mort de 10 millions de morts. Cachée en forêt de Compiègne, la clairière avait été choisie par Ferdinand Foch pour abriter les négociations en raison de son calme et de son isolement. La clairière est située au bout d’une « allée triomphale » inaugurée en 1922, que remontent les présidents lors des cérémonies commémoratives.

Le « wagon de l’armistice » a aussi accueilli Adolf Hitler pour signer l’armistice du 22 juin 1940, cette fois-ci lors de la Seconde Guerre mondiale. Le wagon a d’ailleurs été emporté par les Allemands et utilisé à des fins de propagande avant d’être détruit en avril 1945. Une réplique du wagon a été installée depuis 1962 au musée de l’armistice qui attire 70 000 visiteurs par an.

Une cérémonie exceptionnelle

Il est 15h30 quand le chef de l’État arrive à la clairière. Il salue les autorités de la région et attends qu’Angela Merkel arrive à son tour. En attendant, un silence pesant se fait. Une dizaine de minutes se passent quand Angela Merkel arrive à son tour à la clairière, accueillie par Emmanuel Macron. Ils remontent ensuite l’allée triomphale tout en passant en revue les troupes présentes au sein d’une musique militaire. Il s’agit ici des troupes de la brigade franco-allemande. En fond, les hymnes allemand et français sont joués. Le symbole recherché : montrer que les lieux d’humiliation deviennent ceux de la réconciliation. Cette remontée est suivie d’une présentation des troupes aux deux dirigeants dans les deux langues par le chef de la Brigade franco-allemande. Les deux dirigeants prennent ensuite la direction de la plaque, située en plein centre de la clairière. Ils  dévoilent ensemble une plaque pour commémorer l’armistice de 1918 et un message est en même temps lu par Yohan Thaye, lycéen en Terminale au Lycée Mireille Grenet et une correspondante allemande. Après les hymnes nationaux, c’est le moment de l’hymne européen. Il est d’ailleurs chanté par des enfants, ce qui donne le sourire à Emmanuel Macron et Angela Merkel. Après ce chant, la chancelière et le président de la République se dirigent vers le wagon où avait été signée l’Armistice. Rappelons que le wagon avait été détruit en avril 1945 par Hitler, c’est donc dans une reproduction que montèrent Angela Merkel et Emmanuel Macron pour signer le livre d’or. La chancelière et le président prennent leur temps dans le wagon, pur désacraliser le symbole de la capitulation allemande. Le protocole a néanmoins fait attention à ce que les deux dirigeants ne se retrouvent pas à la place du Maréchal Foch en 1918 ou celle d’Adolf Hitler en 1940. Après avoir signé le livre d’or dans le wagon, le président et la chancelière se dirigent vers la tribune afin de discuter et de saluer les invités présents à la cérémonie. C’est d’ailleurs à ce moment que le président de la République à déclaré :

« Cette cérémonie, c’est montrer que ce que nous devons à nos soldats qui sont tombés, à ces jeunes hommes qui avaient votre âge, nous leur devons de construire la paix. Notre Europe est en paix depuis 70 ans parce que nous l’avons voulu.

Le message si nous voulons être à la hauteur, ‘plus jamais ça’, c’est résister aux tentations de la division. Nous devons tout faire pour continuer ensemble et bâtir des projets d’avenir pour notre jeunesse. »

Emmanuel Macron

Les deux dirigeants saluent l’ensemble des jeunes présents à la cérémonie. Ils saluent également les anciens combattants de la Seconde Guerre mondiale encore présents. Après avoir salué les invités présents à la cérémonie, les deux dirigeants s’offrent un dernier bain de foule avec le public présent sur place dont un membre de GeekStation. Une occasion pour beaucoup d’avoir deux autographes et un échange avec les deux dirigeants.

Après la cérémonie, Emmanuel Macron raccompagne Angela Merkel vers sa voiture. La cérémonie se termine aux alentours de 17h10.

« Un déplacement hautement symbolique »

L’Elysée relève que « c’est la première fois depuis 1945 » que le président français et le chef du gouvernement allemand se rencontrent dans la clairière de l’Armistice. « C’est un déplacement hautement symbolique, il s’agit du premier déplacement franco-allemand » sur le site depuis la Seconde Guerre mondiale, insiste le palais présidentiel.

Compiègne, c’est un « lieu de la revanche, ce sera le lieu de l’ultime réconciliation« , ajoute la même source.

Étudiant en L qui voudrait devenir journaliste. Animateur sur la radio locale et associative Graf'Hit tous les mercredis entre 14 heures et 15 heures

Commentaires

Facebook

Publicité

Évènements à venir

Publicité

Copyright © 2018 GeekStation - Fait avec amour et passion !